lundi 26 juin 2017

La première claque...

Mes règles, pour une fois très attendues, sont enfin arrivées, et j'ai pu aller faire mes examens.

Samedi matin, c'était prise de sang. Comme nous avons déménagé il y a 2 ans, j'ai changé de laboratoire. Exit le vieux labo tout gris et tout sombre, bienvenue dans un bâtiment neuf, lumineux, avec une salle d'attente de toutes les couleurs. Aller faire la prise de sang a presque été un plaisir, pour moi qui déteste ça. Pâquerette a été adorable pour l'occasion, malgré les 30 minutes d'attente (j'avais oublié l'histoire du temps de repos!). Bref, c'était la PMA en mode Bisounours. Mais ça n'a pas duré...

Aujourd'hui, à 10h45, j'avais rdv pour l'échographie et le comptage des follicules. J'ai stressé toute la matinée, craignant de n'avoir que très très peu de follicules. Dans la salle d'attente, la pression est montée d'un cran. J'avais un mauvais pré-sentiment. L'infirmière qui m'a demandé de me déshabiller dans la petite cabine était pourtant très gentille. "Allongez-vous, le docteur va arriver." Au nom du docteur, je me suis rappelée que le courant ne passait pas avec celui-là. Qu'il était très froid. J'avais un mauvais souvenir de la dernière écho avec lui, souvenir que j'ai essayé de repousser tout au fond de mon cerveau. Installée les fesses à l'air dans la petite salle glaciale, j'ai attendu...

Enfin le grand manitou est arrivé. L'échographie a duré 3 minutes chrono, et le verdict est tombée:
- 5 follicules à l'ovaire gauche
- 0 à l'ovaire droit, ovaire assez petit apparemment (atrophié?)
Et c'est tout. 

Et le monde qui se dérobe sous mes pieds. Plus qu'un seul ovaire qui fonctionne. Seulement 5 follicules, alors que j'en avais 11 à mon dernier comptage en 2012. Assez pour être accepté en FIV? Assez pour avoir la moindre chance que ça fonctionne? Ma première réaction a été de pleurer. Dans la cabine en me rhabillant. Dans les toilettes où j'ai couru me cacher. Dans la voiture en retournant au boulot. Dans les bras de mon chéri.

Puis je me suis posée. J'ai réfléchi. J'ai relu mes comptes-rendus des FIV précédentes. D'accord, 5 follicules, c'est pas énorme, mais j'ai jamais eu de récoltes beaucoup plus faramineuses, même sous traitement! Ça tournait toujours à 6/7 follicules aux échos. Et d'ailleurs, lors de ma dernière FIV, je n'avais (déjà!) pu compter que sur l'ovaire gauche, puisque l'ovaire droit avait un kyste. Et on a quand même réussi à avoir Pâquerette. 

Alors ce soir, l'espoir renaît. Peut-être auront-nous droit à un deuxième petit miracle?

J'attends maintenant avec impatience et appréhension les résultats du bilan sanguin...

9 commentaires:

  1. Bonjour,
    je vous suit en "sous marin" depuis plusieurs années. Je consultais les blogs traitant d'infertilité pour me rebooster car nous étions en galère également mon conjoint et moi. J'ai eu la chance inouïe de tomber enceinte 3 jours avant mon rdv avec le biologiste pour ma 1ère FIV (oui je sais je suis Gertrude). Pendant la grossesse je n'ai cessé de vous lire d'autant plus que nos grossesses n'avaient que quelques semaines d'écart. Vous m'êtes familière alors que je ne vous connais pas et votre blog m'a permis de me sentir moins seule pendant les coups durs je savais que quelqu'un quelque part savait ce que je ressentais.Il a beau en exister des centaines le votre m'a beaucoup touchée et émue. Comme pour vous rendre la pareille, je me décide enfin à venir laisser ici un petit mot d'encouragement pour ce nouveau parcours qui vous attend et au bout duquel je l'espère vous serez comblée. Je n'ai pas la prétention de vous affirmer que "si si ça va marcher c'est sur, les statistiques toussa toussa, bla bla bla...", mais je vous souhaite de tout mon cœur à vous et à votre famille, de trouver le courage et la force nécessaire pour mettre tout en oeuvre pour y parvenir.
    Je vous souhaite une belle journée
    Rachel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton gentil commentaire Rachel, qui me met du baume au coeur. Ça fait du bien de voir que je suis encore lue, et que mon blog encore être "utile à d'autres PMettes, ou presque PMette! ;)
      Nos enfants ont donc peu d'écart, as-tu une petite fille ou un petit gars? Pensez-vous à tenter un deuxième?
      A bientôt peut-être.

      Supprimer
  2. Bonjour, une petite Siloë qui est née en décembre 14, oui nous songeons à lui faire un petit frère ou une petite sœur (elle a déjà une grande sœur de 13 ans !), arrêt de pilule prévu en fin d'année après notre voyage de noces ! j'aurais alors 35 ans donc j'espère que ça ne sera pas trop compliqué, j'avais des difficultés à concevoir car un fichu chlamydia avait endommagé mes trompes, mes ovaires et mon utérus, je suis tombé enceinte 3 mois après une cœlioscopie donc j'espère que l'opération aura réparé durablement la machine afin de ne pas trop galérer ! Enfin au final pour nous le plus long aura été de trouvé ce qui ne fonctionnait pas car en infertilité secondaire on met peut être plus de temps à nous prendre au sérieux quand on dit que quelque chose cloche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère de tout coeur que ça marchera sans aide.

      Supprimer
  3. On n'a jamais vu de follicules sur l'ovaire droit ? En tout cas, j'espère que l'ovaire gauche te fournira une belle récolte.
    Et oui, tu es toujours lue et avec plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, j'en ai eu, mais toujours moins qu'à gauche.
      Merci pour ton commentaire Mamine. :)

      Supprimer
  4. On croise donc les doigts pour que les ovaire gauche fasse bien son taf !
    Courage pour ces moments.

    RépondreSupprimer
  5. Désolée de commenter si tardivement. Je voulais me poser pour t'écrire tranquillement. J'espère que cet ovaire gauche va travailler énergiquement et faire un bon boulot pour donner de bons follicules. Cela est dans l'univers des possibles! Tu as déjà pu le constater et cela peut se répéter encore pour votre petit deuxième. :)

    RépondreSupprimer